/// Le visuel de la 22ème édition du Festival Européen du Court Métrage de Nice Un Festival C’est Trop Court!  s’inspire d’un chien-loup peint par l’artiste italien Michele Ciulla, choisi dans la série de peintures « Les idoles ou Les gardiens » que l’artiste travaille depuis 2021.

De l’instinct, du temps d’observation, de l’énigmatique et de l’imaginaire pour cette année dont le thème est l’écriture. Un animal qui représente l’indépendance d’esprit tout en restant attaché à sa meute, dans un contexte serein, souhaité, loin du chaos qui tente de nous piéger.

MICHELE CIULLA

Né en 1983 en Sicile, il cultive un intérêt ancien pour l’image, le dessin et la photographie. Il étudie entre 2002 et 2007 à l’Académie des Beaux-Arts de Palerme (Italie), puis à l’Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis, où il approfondi la technique photographique.

En 2010, par le biais d’une mobilité européenne, il rejoint l’équipe « d’Un Festival C’est Trop Court! ». Il y expérimente la programmation et officie en tant que graphiste. Installé depuis 2014 à Sanremo, il conserve un lien vif avec la ville de Nice. Artiste polyvalent, sa pratique artistique repose principalement sur la photographie, à laquelle il associe le dessin et la peinture.

Site internet : www.micheleciulla.com