/// Après le succès de la première édition, les associations Héliotrope, Regard Indépendant, Les Rencontres Cinématographiques d’Aix-en-Provence et Alcimé lancent officiellement l’appel à projets pour la 2ème édition de La Résidence du Sud. 

4 auteur.e.s seront sélectionné.e.s pour participer à ce dispositif d’aide et d’accompagnement dans la réécriture de leurs projets.

Remplissez le formulaire présent ci-dessous puis, envoyez votre scénario ainsi que l’ensemble des pièces justificatives à l’adresse suivante : info@nicefilmfestival.com jusqu’au 15 avril 2022 inclus.

LA RÉSIDENCE DU SUD

La Résidence du Sud est une résidence d’écriture scénaristique dédiée au court métrage de fiction en Région Sud portée par les associations Héliotrope, Regard Indépendant, les Rencontres Cinématographiques d’Aix-en-Provence et Alcimé.

Ouverte à tous, cette résidence s’adresse principalement aux auteurs émergents portant des projets construits et authentiques.

Elle propose un accompagnement personnalisé pour 4 auteurs et leur scénario, grâce à un suivi régulier durant 9 mois pour concrétiser leurs projets. La Résidence du Sud combine à la fois temps d’écriture et immersion dans le milieu professionnel, en s’adossant à 3 festivals de la Région Sud.

LES ÉTAPES

5 étapes sont au programme :

  •  Première étape : 8 jours d’écriture durant laquelle les auteurs sont accompagné par un tuteur (auteur-réalisateur) afin d’alimenter et de parfaire l’approche de leur projet. Juin 2022.

  •  Deuxième, troisième et quatrième étapes : les auteurs et leurs tuteurs seront accueillis pour des périodes de 3 jours, au sein des 3 festivals : Un Festival C’est Trop Court! à Nice (7-14 Octobre 2022) / Festival Tous Courts à Aix-en-Provence (29 novembre – 3 Décembre 2022) / Festival international Music & Cinema Marseille (MCM) (Avril 2023).
    L’objectif étant d’arriver à l’Espace Kiosque du Festival de Marseille, avec un projet finalisé et réalisable, afin d’être présenté à des producteurs.

  •  La dernière étape est la restitution publique des projets lors du Festival de Cannes en mai 2023.

PARTENARIAT

La Résidence du Sud s’inscrit dans le cadre de la politique culturelle et cinématographique de soutien à la création de la Région Sud, en partenariat aussi avec la Ville de Nice, la Ville de Cannes, la Commission du Film Côte d’Azur et l’Université Côte d’Azur.

LA PREMIÈRE ÉDITION

Encore en cours, la première édition a suscité un vif intérêt de la part de la filière cinématographique dans la Région ainsi que de nombreux auteurs émergents (86 projets reçus, 4 sélectionnés). La restitution est prévue lors du Festival de Cannes, en mai prochain.  Ce sera l’occasion également d’annoncer les lauréats pour la 2ème édition. 

Les 4 scénaristes de la 1ère édition de La Résidence du Sud : Clémentine Odion, Fanny Boutonné, Vanessa Audouard, Maud Sambius

Pendant la première session de La Résidence du Sud, j’ai eu la chance de non seulement faire des rencontres extraordinaires avec mes co-sélectionnées et l’équipe de la résidence mais aussi d’apprendre beaucoup sur la Région Sud, son histoire et ses potentiels cinématographiques. J’ai grandi durant ses quelques jours beaucoup plus que je n’aurais jamais pu l’imaginer et cela au bénéfice de mon projet et ma créativité.
Clémentine Odion

La première étape de La Résidence du Sud a été forte en émotion et m’a permis de prendre de l’assurance dans mon travail scénaristique. J’ai ressenti énormément de bienveillance tout au long du parcours avec les nombreux intervenants et différents acteurs locaux que nous avons rencontrés. Un accompagnement professionnel, riche et précieux pour mener à bien mon court-métrage. C’est une réelle chance de faire partie des lauréates !
Vanessa Audouard

La Résidence du Sud est une véritable expérience d’immersion dans le monde professionnel : j’y ai fait de belles rencontres qui je l’espère se poursuivront lors des étapes suivantes. Les sessions d’écriture n’en ont été que plus intenses et fructueuses.
Fanny Boutonné

La Résidence du Sud est ma première résidence d’écriture et je ne pouvais rêver mieux. Tant sur les conditions de travail, l’accueil à Nice et à Cannes était remarquable, que sur l’accompagnement et les rencontres professionnelles. J’ai la chance de faire partie de cette première édition, ravie de la partager avec ces trois belles auteures.
Maud Sambuis