/// Le mercredi 23 mars, à la manière des Block Party, le collectif La Bande Passante re-prend la rue et re-joue la salle de cinéma pour la clôture de la Fête du Court Métrage.  Rendez-vous à rue Valperga, à Nice, dès 19h30 pour la première projection en plein air de la saison.

Programme :

15H33 UN JOUR DE SEPTEMBRE de Hannaka, assistée de Justyna Ptak et Sonia Cervantes. Collection Super 8 tourné-monté. France / 2020/ 3’ 
L’histoire commence dans une des salles d’exposition du MoMA à New York. Un gardien surveille une installation contemporaine. Une accumulation de seins. Soudainement, sous ses yeux ébahis, un sein roule jusqu’à lui. Il le ramasse et au contact de ce sein magique, l’agent de surveillance va être entraîné dans un voyage exaltant.

EN PLEINE FORME de Pierre Étaix. France/ 1971 / 14’
Un jeune homme fuit la grande ville et cherche une place dans un camping. Mais dans quel camp, exactement, est-il tombé ? Et comment en sortir ?

LE TEMPS DE L’AMOUR de Claude Valenti, rostoscopie empruntée à Moonrise Kingdom de Wes Anderson (2012). Nice / 2022 / 1’40 
Le temps de l’amour ne dure parfois que le temps d’un baiser. 
En présence de la réalisatrice.

FAGEM TOI DE BACAN Archive/ Nice / 2000 / 6’
Manifestation festive et militante orchestrée par le Collectif des Diables Bleus simultanément au festival de musique militaire de Nice qui en l’an 2000 devient le Nice International Military Tattoo.
A la mémoire de Teresa Maffeis.

L’AUGMENTATION de Régis Granet. France / 2021 / 2’20
Dans un monde qui laisse peu de place à l’imagination, certains rêves sont plus simples à réaliser que d’autres.

KACHALKA de Gar O’Rourke. Irlande / 2019 / 9′
Kachalka nous emmène dans un lieu considéré comme la salle de sport la plus hardcore au monde…à Kiev.

NO, I DON’T WANT TO DANCE de Andrea Vinciguerra. Royaume-Unis/Italie / 2019 /  3
En ces temps sombres, personne n’a jamais pris en compte le danger que peut représenter la danse…

MOM de Kajika Aki Ferrazzini. France / 2020 / 9’  
Dans une dystopie, une jeune fille cours pour sauver sa vie, tandis que des caméras de surveillance retransmettent l’action. 
En présence du compositeur Arthur Dairaine.

>>> Entrée libre et gratuite.
En partenariat avec le bar-restaurant Le Sun Sea.

LA BANDE PASSANTE 
Un nouveau collectif pour un lieu dédié à l’image fixe et animée, et aux sons, qui articule formation, création, production et diffusion
Créée en 2021, La Bande Passante réunit 9 associations niçoises œuvrant dans les champs de l’image fixe et animée : Autour de…, Casa Doc’, Cercle Rouge, Cinéma Sans Frontières, Galette Production, Héliotrope, Il était un Truc…, Regard Indépendant et Sept Off.