Ateliers d’éducation à l’image

La partie éducation à l’image, est une part importante de l’activité de l’association, par le biais d’ateliers de pratique artistique en milieu scolaire.

Cette sensibilisation au 7ème art, l’étude et l’analyse d’œuvres cinématographiques, la découverte, l’initiation et la pratique du cinéma, l’écriture, la réalisation, le montage trouvent un écho au travail de programmation que le festival mène dans le cadre des séances scolaires. Les élèves qui pratiquent le cinéma dans les ateliers viennent se nourrir et s’enrichir lors des séances encadrées lors du festival, grâce notamment de la rencontre avec les réalisateurs invités.

LES TYPES D’ATELIERS

Ces ateliers scolaires s’adressent à un public allant de l’école primaire au lycée, couvrant Nice et tout le département des Alpes-Maritimes. Ils sont menés par Mathilde Rebullida, responsable des ateliers, accompagnée d’intervenants extérieurs : Ben Walter, Tiago Andrade, Amélie Masciotta et Julien Bonavita.

 

Atelier de réalisation
Atelier de montage
Atelier d'initiation à l'écriture de scénarios
Atelier de programmation
Atelier Mallette Cinématique
Atelier Table MashUp

pdf
> Bilan des ateliers scolaires – Saison 2015/2016

 

pdf
> Dossier des actions scolaires Un festival c’est trop court ! 2015

 

pdf
> Plaquette d’éducation à l’image

 

Témoignages

 

Lycée Alexis de Tocqueville

Nous menons depuis 4 ans avec des classes littéraires des projets cinéma ; en 1ère L, il s’agit de les initier à l’écriture de scénarii, au filmage et au montage; en Terminale L, nous les initions à l’analyse critique dans le cadre d’ateliers de programmation.
L’ensemble de ces activités est encadré par des intervenants d’Héliotrope, à raison d’une quinzaine de séances par an.
Les élèves même les moins scolaires se sentent ainsi valorisés par cette activité qui leur laisse une grande marge de créativité.

Laurence Barlier et Isabelle Zigmann

 

Collège Maurice Jaubert

Pour la deuxième année, nous travaillons avec l’association Héliotrope sur un projet culturel de réalisation de courts-métrages. Si nous avons « ressigné » , c’est surtout pour la qualité et la richesse des interventions. Mais c’est aussi pour la facilité qu’ont les intervenants à s’adapter à notre public (établissement de REP+ et élèves de SEGPA) et à nos projets. Bref, pour la deuxième fois, nous avons la chance de vivre un projet exigeant ensemble : élèves, intervenants et professeurs. Merci pour cette riche collaboration !

Cathia Roquebrun

 

Collège Fersen

Nous avons eu la possibilité de profiter de l’intervention d’Héliotrope dans le cadre des actions pédagogiques proposées par le conseil départemental à destination des enseignants.

 

Notre projet était de réaliser un film d’animation sur le thème des « Territoires » pendant la 1ère guerre mondiale (lié à la fête de son centenaire et au projet Erasmus de notre collège). Les élèves font partie de 3 niveaux différents et de différentes classes, n’ayant pas le même emploi du temps.

 

Héliotrope s’est rendu disponible dès le début de notre projet, lors de mercredis après midi afin d’élaborer le scénario de notre film. Leur suivi impliqué tout au long de notre projet, nous a permis de rassembler nos idées ou les astuces techniques pouvant aider à la réalisation.

 

A la fin, nous avons eu la chance de profiter de leur présence pendant une semaine pour le tournage avec l’imposant apport matériel de professionnel qui va avec. Les élèves ont tout de suite eu le sentiment d’avoir la chance de réaliser leur film dans des conditions optimales et ainsi leur permettre de garantir la qualité de celui-ci. Nous remercions encore très chaleureusement l’équipe d’Héliotrope pour leur soutien indispensable dans notre projet.

Renate Reinheimer-moine

Les commentaires sont fermés